Non classé

Pourquoi préférer la culotte périodique aux protections hygiéniques jetables ?

L’hygiène féminine est très délicate. Toutes les femmes sont d’accord sur ce point. Or, chaque mois, elles ont un rendez-vous à ne pas manquer avec les menstruations. Pour s’en protéger et vivre sainement cette période, l’usage de protections périodiques est indispensable. Depuis toujours, les tampons et serviettes hygiéniques jetables constituaient les seules solutions possibles.

Mais de nos jours, d’autres solutions de protection écologiques ont fait leur apparition comme les serviettes lavables, les coupes menstruelles et les culottes menstruelles. Parmi toutes ces protections, la culotte menstruelle est l’une des plus intéressantes car elle possède de nombreux avantages.

Bénéficier d’un confort optimal

Le syndrome du choc toxique touche de nombreuses femmes à travers le monde. Nul n’ignore que les serviettes hygiéniques et les tampons sont composés de produits chimiques. Ces derniers provoquent des démangeaisons et des mycoses qui constituent un danger pour la flore vaginale et l’hygiène intime en général.

Cependant, la culotte périodique est fabriquée à partir de coton biologique. De ce fait, elle vous protège des allergies et des irritations. De plus, elle garantit une protection maximale car elle possède une bonne absorption. Vous n’avez donc pas à craindre les fuites durant la journée. Une seule culotte possède la même capacité d’absorption que deux tampons, donc pas besoin de changer de protection. En outre, une membrane imperméable vous procure une sensation de fraîcheur longue durée.

Limiter son impact écologique avec la culotte menstruelle

Des millions de consommateurs se servent de protections hygiéniques jetables. Or, comme elles contiennent des substances chimiques, elles génèrent des tonnes de déchets toxiques par an. En imaginant que la moitié de femmes dans le monde ont leurs règles et qu’elles se servent toutes de serviettes et de tampons hygiéniques, il n’est pas étonnant que les déchets liés à l’hygiène féminine soient considérables.

C’est justement dans le but de les réduire que les fabricants de lingerie comme Sister republic ont créé la culotte périodique. Étant faite entièrement de coton bio, elle est beaucoup plus écologique. De plus, comme elle est lavable et réutilisable, elle limite les déchets toxiques. Aussi, si vous voulez contribuer à protéger l’environnement, passez sans attendre à la culotte périodique.

Qui peut porter ce type de sous-vêtement ?

Du moment qu’une femme a ses règles, elle peut porter une culotte menstruelle. En revanche, elle est surtout conseillée pour les jeunes filles qui viennent d’avoir leurs premières règles et celles qui ont un flux menstruel normal. Cela dit, le mieux est de vraiment tester le produit et vous constaterez par vous-même si cette culotte menstruelle respecte vraiment ses promesses.

Y a-t-il des inconvénients ?

Oui, mais ils sont mineurs. Tout d’abord, bien qu’elle soit réputée pour être efficace, la culotte périodique n’est pas adaptée aux flux sanguins abondants. Dans ce cas, il est effectivement préférable de porter un protection périodique jetable supplémentaire comme un protège-slip durant les premiers jours, afin de se protéger des fuites et des taches sur les vêtements en fin de journée.

Par ailleurs, puisqu’elle n’est pas encore assez répandue (comparée à la coupe menstruelle par exemple), elle reste assez coûteuse. Or, il vous en faudra deux ou trois durant votre période de règles. En effet, il faut savoir que la culotte périodique se lave à l’eau froide et doit sécher à l’air libre pour maintenir ses propriétés.

Enfin, le temps d’adaptation dépendra de chacune. Certaines femmes ne trouvent pas du tout rassurant de ne rien porter d’autre qu’une « simple culotte » en guise de protection durant leurs règles. Pour vous faire à cette idée, commencez à adopter la lingerie en restant chez vous et lorsque le flux n’est pas très important, c’est-à-dire après le 2è jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.